La contribution de l’IT à l’innovation

Innover est un facteur clé de la performance de l’entreprise pour sa pérennité dans sa conquête de nouveau marché. Et le numérique est à la fois objet et porteur (au moins en partie) de cette innovation.

Le Cigref a donc constitué un groupe de travail pour étudier les facteurs constitutifs des démarches d’innovation. Le résultat des réflexions de ce groupe de travail vient d’être publié par l’association sous la forme d’un PDF librement téléchargeable (lien ci-dessous)

Voici ci dessous le résumé tiré du rapport :

Avec la transformation des entreprises et le développement de la culture numérique, l’innovation est devenue un élément essentiel de différenciation dans la conquête de nouveaux marchés. Elle est porteuse de création de valeur pour les métiers de l’entreprise, à travers la découverte de nouvelles technologies particulièrement adaptées. Elle permet d’anticiper de nouvelles problématiques et d’apporter un avantage immédiat.

Cela nécessite une mise en place d’une gestion du changement pensée et réfléchit dans le temps car la mise en place d’une culture d’innovation au sein de l’entreprise réside dans une phase d’idéation qui doit être encouragée et supportée par le management de l’entreprise au plus haut niveau. Cette phase nécessite un changement d’attitude pour beaucoup d’acteurs, une ouverture d’esprit et l’acceptation de nouveaux codes (management, cadre de travail, droit à l’erreur, etc.).

La mise en place du’ne démarche d’innovation permet de susciter la rencontre entre les Métiers de l’entreprise sur des thèmes inattendus, voire décalés par rapport à la vision classique des processus d’entreprise. Elle est portée par le partage d’enjeux entre métiers et fonction SI, chaque partie amenant son expertise et son savoir-faire.

Une démarche d’innovation n’est pas qu’un simple enchaînement de processus, de l’idée au produit. La mise en place d’un cadre général prenant en compte l’organisation de l’entreprise ainsi qu’un mode de management tenant compte de l’ensemble des acteurs
sont nécessaires pour encadrer la démarche globale.

Le CIGREF a donc rassemblé plusieurs grandes entreprises pour partager leurs expériences et essayer d’identifier les éléments constitutifs d’une démarche d’innovation et ainsi bâtir une cartographie sur laquelle il serait possible de se baser ou de se benchmarker.

12 facteurs clés entrant dans une telle démarche ont été identifiés et pour chacun, plusieurs  indicateurs permettant au lecteur se situer son entreprise :


cigref_2013

 

source : cigref

De cette cartographie, il ressort aussi que de l’ensemble de la démarche, le processus d’idéation est certainement le plus important car il amène les idées qui seront ensuite transformées en innovations. C’est sur ce processus que l’entreprise doit porter son effort, Mais c’est aussi ce processus qui est le plus délicat à mettre en œuvre car contrairement aux autres, il nécessite de changer de nombreux codes et modes de management pour être le pilier d’une culture d’innovation globale

Pour en savoir vous pouvez télécharger le rapport : 2012-2013-CIGREF-Contribution-IT-Innovation-facteurs-constitutifs-demarche

Related Posts

Comments are closed.